Un objet éternel pour les moments éphémères

Différent d’un portable, d’une caméra digital et d’un Instax Mini. Un Nikon FM, en plastique et en acier. Un appareil argentique, gris et noir, vieilli par le temps et par son usage constant en 1950 quand le propriétaire original, mon grand-père, photographiait. Une caméra qui utilise des pellicules transformant des scènes quotidiennes, vous avez le choix pour le noir et blanc ou les couleurs.

Pour la bien profiter, il faut être patient. Oubliez l’immédiatisme et la possibilité de vous répétez en faisant des nouveaux clicks. Les photos se révèlent après une semaine, un mois ou même une année, et la déception est fréquente. Des cadrages bizarres, des lumières mal calculées et des pellicules qui ne furent pas bien mise: ces sont trois évènements qui peuvent détruire les photos que vous avez prises minutieusement.

Cependant, le click de l’argentique nous fait effacer les mécontentements. Pas seulement à cause des premiers souvenirs quand ce mouvement était fait - à l’école pour prendre des images d’amis si chers -, mais à cause des petits bruits furtifs (comme celui des claviers) qui donnent d’immense plaisir. Le son de cette appareil photo fait un écho tellement différent des autres caméras quand nous appuyons le bouton à la hauteur parfaite.

Une invention qui témoigne des moments uniques qui ne peuvent jamais être revisité et qui montre comment vous regardez le monde. Un objet créateur de souvenirs infinis.

Conglomerado Atelier do Centro - G1

 

Rua Epitácio Pessoa, 91,

República, São Paulo

55 11 3129-3977

Segunda à sexta: 8h às 17h

manugaden@gmail.com

@manugaden

@conglomeradoatelierdocentro

www.conglomeradoatelierdocentro.com

logo logo.png
2020_menor_ADESIVO_RES-STANCE_png_cópia.
2020 ADESIVO RES-STANCE png.png

copyright © 2020 Manu Gaden, todos os direitos reservados